La sophro présence relaxante

La sophrologie est souvent confondue avec la relaxation !

Il n’en est rien. La sophrologie n’est pas de la relaxation et d’ailleurs elle ne se pratique jamais en position allongée, mais en position assise afin de garder l’esprit réveillé. En effet la position allongée est la position du sommeil. Une séance de relaxation va vous amener dans un état de conscience proche du sommeil, et parfois vous pourrez même « piquer du nez » de temps à autre !

La relaxation vous permettra donc de lâcher prise, relâcher vos tensions corporelles et au pire de faire une petite sieste.

Pourquoi dit-on que la sophrologie n’est pas de la relaxation ?

Car le but recherché est très différent. En début de séance de méditation ou de sophrologie nous détendons le corps et les muscles, certes, mais ensuite la différence c’est que la conscience va être activée. C’est-à-dire que l’on ne reste pas passif dans un état de détente, mais on se détend au départ pour ensuite faire des activités qui réveillent des capacités de la conscience humaine.

Une séance de sophrologie est bien souvent dynamique, avec des exercices de respiration, associés à des gestes, des visualisations, des concentrations, des émissions sonores etc… Le moins que l’on puisse dire c’est qu’avec la sophrologie on ne s’ennuie pas pendant la séance et vous ne pouvez donc pas vous endormir !

Comment aborde-t-on la relaxation en sophrologie ?

Pourtant il existe une très belle technique qui s’appelle : la sophro présence relaxante. Comme son nom l’indique, nous allons prendre conscience et potentialiser notre capacité d’être en paix intérieurement. Cela peut être vécu comme le sentiment d’être entouré d’une bulle protectrice qui nous permet d’être détachés de l’extérieur, tout en étant très présent, tranquille en soi.

« La présence relaxante est un état d’être-présent menant à la sérénité et à l’harmonie »

Dr Chéné – Sophrologie : fondements et méthodologie

En général nous proposons cette technique à une personne qui a déjà pratiqué quelques séances de sophrologie. En effet, cet état d’être se conquiert par la répétition des séances. Lorsque l’on pratique la sophrologie ou la méditation, nous nous rendons compte qu’un processus vivant se met en place et que nous construisons réellement un espace en soi. Un espace de conscience (que l’on appelle conscience phronique en sophrologie), qui grandi, grandi et grandi et qui transforme notre vie, ou notre manière de voir la vie. Nous expérimentons alors que oui, nous sommes sorti de notre conscience ordinaire (ou inconscience), pour être dans une conscience pleine de soi. Et ça c’est extra-ordinaire !

Nous pouvons aussi dire que nous expérimentons une vivance de l’Être (+ sophro : aussi activée avec la 6e relaxation dynamique du cycle radical). Nous expérimentons la vie de l’être que nous sommes. C’est-à-dire que nous expérimentons une connaissance de nous-même au travers de perceptions concrètes, vivantes et en perpétuelle évolution (la vie quoi !). C’est un vécu qui peut être très profond car nous entrons au cœur de notre existence d’être humain, traversé par le principe de Vie. Ce sentiment peut générer une belle plénitude intérieure et une réconciliation avec soi, son corps, la nature. Nous pouvons aussi appeler cela la sécurité intérieure… la meilleure alliée anti-stress !

« La présence relaxante est une sorte de compagne harmonisatrice dont le vécu quotidien est générateur de confiance, d’harmonie et d’espoir»

Dr Chéné – Sophrologie : fondements et méthodologie

En effet, bien souvent nous vaquons à nos occupations, sans être conscients de la magie de la vie qui est à l’œuvre ne serait-ce que dans notre corps, dans nos cellules. Nous sommes même souvent coupés de notre corps. Avec la pratique de la sophrologie la vapeur s’inverse car nous retrouvons l’essentiel en nous : le vécu la vie dans notre corps, la vie de la respiration, le pétillement joyeux des cellules, la capacité d’augmenter notre vitalité, le vécu des valeurs chers à notre cœur et donnant du sens à nos actions.

C’est pour toutes ces raisons et d’autres à découvrir qu’il est dit que la sophrologie c’est : apprendre à exister !

Alors j’espère que ces quelques lignes vous motiverons à pratiquer 🙂

Elisa Commarmond, sophrologue relaxée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s