Travail sur soi et corps subtils

Pourquoi travailler sur soi ?

Tout comme nous prenons soin de notre corps physique en faisant du sport, en ayant une bonne alimentation etc… la pratique intérieure comme la sophrologie ou la méditation permet de prendre soin de notre esprit et de toutes les parties de notre être qui lui sont inter-reliées.

Si nous nous intéressons à la constitution subtile de l’être humain et ses différents corps (de vitalité, de sentiments et de pensées), nous allons par notre travail intérieur les « purifier » et élever notre niveau d’énergie. Notre santé globale et notre qualité de vie relationnelle et sociale n’en sera que meilleure.

En effet, ce jeu du travail sur soi permet d’expanser notre conscience dans tous les secteurs de notre vie ! Nous devenons de plus en plus maitres de notre vie, créateurs et responsables, car c’est là que nous commençons à effectuer de vrais choix conscients.

C’est aussi une joie de sentir que ce que nous vivons de beau en méditation, peut se manifester à l’extérieur :

  • dans l’amélioration de son habitat, de son environnement énergétique, maitrise des ondes, protections électromagnétiques, plus de lien à la terre (ancrage)… pour le soin de sa vitalité (pole volontaire, membres).
  • dans l’amélioration de ses relations, son couple, de son écoute, de son ouverture aux autres… pour le soin de son corps de sentiments (pole cœur, thorax).
  • dans l’amélioration de ses pensées bienveillantes, de son état d’esprit positif, de son intérêt pour ce qui nous dépasse… pour le soin de son corps de pensées (pole tête).
  • dans l’alignement entre nos valeurs intérieures et nos actions extérieures (travail, activités associatives, voyages) pour le soin de son Être (le Soi, l’individualité, globalité ou union des 3 pôles).

Le travail sur soi ou la méditation devient alors un acte concret de transformation. Pas besoin de blabla pour parler de travail sur soi ou de ses supers méditations !

Si l’on est sincère dans sa démarche, pas besoin de blabla car notre épanouissement se voit !!

Les fruits peuvent bien sûr être différents pour chacun. Globalement nous pouvons être sur que cela génère un sentiment de dignité humaine, c’est à dire d’alignement entre tous les pôles de notre être. Je me sens digne car j’agis, j’exprime, je manifeste ce que je ressens et pense profondément dans mon cœur… Ces beaux sentiments et pensées sont plus perceptibles en méditation, lors d’une lecture calme ou lors d’une marche méditative en nature. Chacun peut trouver son activité ressource idéale. Elle peut aussi changer selon les périodes de vie et les saisons.

Par quel sujet de travail commencer ?

Le travail commence bien souvent par la construction consciente de son individualité, nous cherchons à mieux nous connaitre, à nous définir, à trouver notre but de vie (surtout jusqu’à l’age de 35 ans). Mais arrive un moment ou notre quête individuelle passe à autre chose.  En effet, plus nous nous construisons de l’intérieur, plus nous nous renforçons et plus notre intérêt pour les autres grandi. Plus nous avançons et moins nous cherchons notre bien-être personnel (surtout après 40 ans… normalement !). Notre intérêt pour les autres êtres qui nous entourent grandi : amis, associations, nature, animaux et pourquoi pas l’humanité. Nous avons envie de donner, de nous impliquer ! Notre évolution peut aussi s’exprimer extérieurement, en prenant sa place dans le monde de manière plus authentique.

Ce processus est une constante universelle concernant l’évolution de l’esprit humain. Nous pouvons aussi appeler cela : une sagesse.

livre-mystères-de-la-nature-humaine-3D-nouveaute.pngJ’espère que ces quelques lignes vous donnerons envie d’approfondir la démarche dans laquelle vous aurez choisi de vous engager.

Elisa Commarmond – sophrologue & ostéopathe

Bibliographie : pour en savoir plus sur la constitution de l’être humain et la sagesse des ages de la vie : Les Mystères de la Nature Humaine et Maitrisez votre destinée par les cycles de sept ans.