Rencontre avec… Amazonie

En cette période de Noël, je me suis dit qu’il serait bien d’écrire sur un sujet de valeur ou sacré. Alors non, je ne parlerai pas de famille, des cadeaux, de la dinde de Noël… Nous allons penser à un sujet qui est plus universel, qui nous dépasse et nous unis tous : la Nature !

Et si nous cultivions un rapport plus sacré avec la Nature ? Et si nous lâchions un peu nos références extérieures pour nous ouvrir à une dimension plus intérieure, afin d’y entrevoir une possible conscience ? Même un esprit ? Et qu’est-ce que cela pourrait changer ? Un esprit ? Mais qu’est ce qu’elle raconte la dame ?! Elle a fumé de la bûche de Noël ou quoi ?! 

Si, si j’insiste et ce sera le sujet de cet article… comme un cadeau offert à la Nature, à la forêt Amazonienne et à l’esprit de toutes les forets de la Terre, car oui :

la Nature, les plantes ont un esprit !

Ces derniers temps, j’ai lu un bon nombre de livres sur l’écologie, l’état de la planète etc… Même si ce sont des gens bien qui écrivent, je reste toujours sur ma faim, car les problèmes ne sont abordés QUE d’un point de vue matérialiste. Les auteurs peuvent parler de la beauté, partager des photos, ou peuvent avoir un regard humaniste sur le lien homme/nature, mais il n’y a quasiment jamais une vision plus spirituelle (sauf pour un livre dont je donnerai les références en fin d’article). C’est normal, puisqu’en occident le point de vue matérialiste (qui ne voit que l’aspect physique des choses) est la manière de penser ordinaire.

Pourtant tout le monde sur Terre ne pense pas ainsi et ne voit pas la Nature que du point de vue extérieur ou matérialiste ! Pour me faire comprendre je vais vous raconter une histoire, mon histoire lorsqu’il y a plusieurs années je suis partie en Amazonie (au Pérou) à la rencontre des guérisseurs chamanes ou curanderos. Je me suis rendue dans un centre d’études sur les plantes médicinales amazoniennes, tenu par un médecin français. J’y suis restée plusieurs semaines et j’ai participé à un stage « spécial jeune » sur les 4 éléments (rituels amazoniens de passage de l’adolescence à l’âge adulte).

Quand mes patients apprennent que je suis allée en Amazonie, ils s’émerveillent et me demandent ce que j’ai appris là-bas. Je réponds :

ce que j’ai appris et expérimenté, c’est que les plantes ont un esprit, une conscience !

Bien souvent la personne ne me croit pas et on se remet à parler de la météo ! Mais vous, si vous me lisez, c’est que vous êtes assez ouvert 😉 ! Alors je continue mon histoire…

Relation des chamanes avec l’esprit des plantes

Dans ce centre, j’ai rencontré plusieurs chamanes amazoniens ou curanderos. Et ce ne sont pas de grands gourous avec des plumes sur la tête ! Ils sont d’une humilité et simplicité extrême, vêtus en jean, tee shirt et casquette. Ils ne s’autoproclament pas chamane, comme c’est la mode en occident ! Ce sont les esprits des plantes (peut être une gardienne de la sagesse médicinale) qui choisissent d’enseigner tel être et qui sera capable de soigner les autres.

Avec notre pensée matérialiste, nous pouvons nous émerveiller de la beauté de la forêt ou être très attristés de la voir brûler… (quand nous voyons la forêt amazonienne en flamme, voyons du bois brûler extérieurement)… mais imaginez ce que cela représente pour eux ? Pour eux, chaque espèce de plantes à des vertus et l’esprit de la plante leur enseigne leur usage médicinal. Leur vie est relation sacrée et consciente avec chaque espèce d’arbres, arbustes et forêts.

Vous vous imaginez quelle conscience ils doivent avoir de cette immense forêt amazonienne ?! Ce doit être pour eux… leur Mère d’émeraude, gardienne d’une sagesse millénaire et ancestrale ! Pouvoir dire avec une telle réalité et conscience que : la Nature est ma Mère… C’est incroyable non ?! Et cette relation ne leur est pas réservée ! C’est une relation que tout homme, où qu’il vive, peut créer avec la Nature… si il le veut.

La forêt Amazonienne est Mère de toutes forêts sur Terre, mais nous pouvons voir toutes les autres comme ses Filles… inter-connectées à Elle. Chaque forêt, chaque arbre même à côté de chez vous, à un esprit, une conscience… comme je l’ai expérimenté en Amazonie !

Par quel biais l’être humain peut-il entrer en relation sacrée avec la nature ?

Grace à sa conscience, son être (ou son esprit).

Notre corps physique est limité et nous sépare des uns des autres et de la Nature. Mais la conscience elle est illimitée et non séparée. C’est à partir de notre conscience que nous pouvons entrer en relation avec la dimension invisible et sacrée de la nature. A partir du moment où deux êtres sont dotés de consciences, alors ils peuvent s’ouvrir l’un à l’autre et se rencontrer.

L’être humain est doté d’un corps et d’un esprit (pour faire simple), mais la nature aussi a un corps physique et un esprit, même si bien sûr, il est différent du règne humain. La nature est un être doté d’une « petite conscience » (il en est de même pour notre corps physique !). Si nous nous ouvrons à cette possibilité-là, l’expérience sera possible. Je rappelle que ce ne sont pas des concepts intellectuels, mais des phénomènes à vivre dans état d’esprit d’ouverture (tout en gardant les pieds sur Terre !).

Bienvenue dans le monde d’Avatar !

Même la science occidentale s’ouvre aujourd’hui à la Vie du règne de la Nature. Elle s’ouvre à une dimension beaucoup plus interreliée et complexe que ce que l’on pensait au départ (voir la théorie Gaïa). Je vous conseille de lire le livre La vie secrète des arbres qui présente ces aspect-là des forêts : leur sensibilité, leur réseau de collaboration, leur réaction aux insectes etc… Ces découvertes posent beaucoup de questions à propos de la vie sur Terre et de sa relation l’humanité :

  • Que ressentent les forêts en réaction aux actes humains (ou plutôt inhumains) ?
  • Si les plantes ressentent les actes destructeurs physiques, mais qu’en est-il de notre conscience, nos pensées, nos sentiments, nos émotions ?
  • La nature y est-elle sensible aussi ?

Les travaux réalisés par le Dr Masaru Emoto au Japon nous démontrent qu’effectivement, la nature – ici les cristaux de l’eau – se modifie selon les pensées et sentiments qu’émettent l’être l’humain. Voici ci dessous une vidéo :

 

Et si cela pouvait tout changer ?

Cette dimension de conscience dans la nature est difficile à imaginer car dans nos sociétés occidentales, ce sont des folklores. Mais pourquoi ne pas mettre en parenthèse ce que nous croyons savoir et nous ouvrir à cette possibilité ? Nos croyances matérialistes ne nous font croire que ce que nous voyons, et dans notre orgueil nous pensons que c’est la vérité. Pourtant pour d’autres humains sur Terre cette expérience est une réalité objective ! Pour les curanderos amazoniens – et bien d’autres qui expérimentent cela, même en occident – cette vie magique de la Nature n’est pas seulement un mécanisme biologique, ce sont des esprits réels !

Et si de plus en plus d’êtres humains cultivaient une relation plus sacrée et consciente à la nature, qu’est ce que cela pourrait changer ? Le ressentirait-elle ? Est-ce que cela pourrait la soutenir dans sa régénération, dans sa guérison ?

Que de questions ! Je ne prétends pas avoir les réponses, moi j’aime les questions (surtout celles que l’on ne peut pas demander à Google !). J’espère en avoir soulevé chez vous aussi et donné envie d’expérimenter par vous même… et peut être trouver vos propres réponses vivantielles (=vécu).

En pratique

Un autre article est à suivre, avec une proposition d’exercice sophrologique à réaliser en Nature.

livre-natura-3D

Si vous souhaitez vous procurer un livre pratique dans l’état d’esprit proposé je vous conseille le livre Natura ou les Secrets du livre de la Nature de Pierre Lassalle. C’est un des rares livres qui aborde la nature du point de vue de l’esprit. Ce livre apporte des connaissances sur les aspects invisibles de la Nature, sur le rythme sacré des saisons et des fêtes afin de vivre en harmonie avec elle, ainsi que de nombreux exercices à pratiquer en Nature pour se ressourcer, la rencontrer dans un état d’esprit de sacré, la soutenir… et même la guérir !

Sorties SophroNature à Fontainebleau : dimanche 26 avril 2020

Butterhedge High School(2)Suite à mes lectures sur le sujet et expérimentations en lien avec la nature, je me suis demandée : quelle solution sophrologique proposer ? La sophrologie permet de vivre la vie en soi, de réveiller sa conscience et ses valeurs.

Nous avons créé un parcours sophrologique qui se réalisera en Nature, en Foret de Fontainebleau (40 min de Paris), dès mars 2020. Ce parcours simple et ludique vous permettra de découvrir la sophrologie sous un nouvel angle et de vivre l’harmonie corps-esprit-nature qui est en vous. Renseignements : eclosions@outlook.fr

A bientôt pour de nouvelles éclosions 😉

Elisa Commarmond Sophrologue & Ostéopathe