La Sophrologie et l’enfant

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode psychocorporelle associant des exercices corporels, de respiration et de visualisation. Elle vise le réveil en douceur des capacités humaines : confiance en soi, mémorisation, schéma corporel, sécurité intérieure, concentration, se recentrer sur ses valeurs etc… Sa richesse est qu’elle est très adaptable dans différents domaines et à tout âge de la vie : médecine, enfants, personnes âgées, sportifs, femmes enceintes…

La sophrologie pour l’enfant (ici entre 2 et 8 ans), vise à découvrir sous forme de jeux son schéma corporel. Loin d’être des jeux anodins ces exercices sont véritablement la base de l’équilibre de l’individu et ce même chez l’adulte.

En effet, la méthodologie sophrologique (la 1ere relaxation dynamique notamment) commence toujours par des exercices visant à vivre sa corporalité. Vivre son corps en exécutant des gestes – pour la plupart issus du yoga – de manière concentré permet à l’individu d’intégrer son schéma corporel et de ressentir la vie qui y circule.

Apprendre à être à l’aise avec son schéma corporel apporte de nombreux bienfaits que nous ne soupçonnons souvent pas : confiance en soi, plus de stabilité face au stress, une meilleure image de soi, une meilleure concentration etc…

Quel intérêt de la sophrologie pour l’enfant ?

Nous savons que les périodes de la petite enfance, l’enfance et l’adolescence impliquent de nombreux changements corporels. Depuis la naissance la motricité se développe à grand pas (c’est le cas de le dire !) : se retourner, ramper, faire du quatre pattes, marcher, courir, apprendre l’équilibre, faire du cloche pied, marcher sur une poutre, grimper aux arbres, faire du vélo etc…

La sophrologie peut grandement aider à intégrer et mieux vivre ces passages entre chaque période de développement.

Le corps n’étant pas dissocié de la conscience humaine – les neurosciences montrent de plus en plus l’interaction entre le corps et le cerveau – intégrer le schéma corporel peut aussi aider au développement cognitif de l’enfant : développement du langage, la conscience de soi, l’autonomie, le raisonnement, la lecture, le calcul etc…

Sophrologie ludique

La sophrologie est créative et s’adapte à l’âge de l’enfant et à sa capacité de concentration (entre 2 et 4 min chez le tout petit). Les exercices sont ludiques, rigolos 🙂 et bien souvent accompagnés d’histoires contées. Ils sont bien sur choisis afin que l’enfant puisse aisément réaliser l’exercice en toute sécurité. Chaque exercice est très simple à appliquer même à la maison ! A la fois l’enchainement des exercices sont porteurs de sens et créent forcément un effet bénéfique et en douceur chez l’enfant.

Quelques exemple d’exercices

Jeu du coussin (entre 3 et 12 ans) : L’exercice consiste à prendre un petit coussin, l’enfant prend une inspiration, ferme les yeux et pendant ce court instant il imagine qu’il met dans le coussin tout ce qui l’énerve et met en colère. Ensuite il jette le coussin au sol pendant l’expiration ! Pendant que l’enfant souffle et jette le coussin il évacue ses tensions, colères, trop plein d’énergie. La synchronisation avec la respiration est importante car elle permet l’apprentissage de la maitrise du souffle… et donc de la maitrise de soi. C’est aussi un bon moment de rigolade et qui détend l’atmosphère !

Le hérisson « grignote soucis » (à partir de 1 an) : prenez une petite balle à picot. C’est un hérisson ! Et ce hérisson à le pouvoir de grignoter les soucis. Le hérisson parcours le corps de l’enfant en grignotant, ses peurs, ses angoisses, ses émotions négatives, sa tristesse, sa colère etc… L’enfant (surtout le tout petit entre 2 et 4 ans) peut aussi nommer les parties de son corps.

La balle qui monte et qui descend ou la respiration abdominale (à partir de 2 ans et demi) : l’enfant peut s’allonger au sol sur le dos, se munir du hérisson (vu précédemment), d’une balle ou son doudou et le positionner sur son ventre. Le but de l’exercice est qu’il respire en gonflant son ventre pour faire monter le doudou et souffler en rentrant le ventre pour faire descendre le doudou. L’adulte peut faire l’exercice en même temps afin que l’enfant vous imite (et au passage cela apprendra la respiration abdominale au parent aussi 😉

Conseils de lecture

Si vous voulez pratiquer par vous même quelques exercices je vous conseille ces deux livres.

51we51F2n9L._SX356_BO1,204,203,200_
Sophrologie : Les contes du bien-être de Marinna Aoun – aux éditions Mango
513E0AelfsL._SY496_BO1,204,203,200_
Gaston la Licorne – Mes émotions de Aurélie Chien Chow Chine aux éditions Hachette

Elisa Commarmond sophrologue & ostéopathe à Fontainebleau et Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s