Sophrologie & ballade nature consciente

Cet été j’ai organisé des sorties SophroNature en foret de Fontainebleau. Ces ateliers ont été des supers moments d’apaisement, d’écoute et d’ancrage ! Alors j’ai pensé à ceux qui vivent loin de notre foret de Fontainebleau et qui auraient envie d’essayer. J’ai écris ci-dessous le déroulé d’un exercice que vous pouvez pratiquer en nature ! En vous souhaitant une belle pratique 🙂


Ballade SophroNature

Intentionnalité : avant de vous rendre en nature, en méditation ou sur le chemin, vous pouvez vous relier à votre intentionnalité. C’est à dire que vous précisez simplement pourquoi vous allez en nature, votre intention morale. Par exemple : « je souhaite rencontrer la nature, communier avec elle » ; « je souhaite apporter mon énergie guérisseuse » ; « je souhaite m’émerveiller de la nature« . Le point commun de ces exemple est que se sont des intentionnalités de « don de soi« .

État d’esprit : quoi que vous choisissiez de pratiquer comme exercices en nature, l’important sera votre état d’esprit phénoménologique. Cet état d’esprit est le cœur de la pratique sophrologique et consiste simplement à mettre entre parenthèse tout ce que vous croyiez connaitre de la nature ou de la foret dans laquelle vous allez vous rendre et faire l’effort de la découvrir comme si c’était la première fois, sans jugements, ni à priori. Cela apporte beaucoup de bienfaits :

  1. du respect pour l’objet/sujet que vous allez rencontrer, ici la nature
  2. une ouverture d’esprit qui vous permettra de vivre des expériences nouvelles et ce même si vous vous rendez dans un endroit que vous connaissez déjà.
  3. de l’émerveillement pour la beauté de la nature, ses sons, sa lumière…
  4. l’émergence de vivances ou de ressentis de vie en vous.

Marche concentrative : supposons que vous vous rendiez dans une foret. L’activité principale est : la marche ! Il est tout à fait possible de pratiquer des exercices méditatifs tout en étant dans l’action de marcher. C’est un bon entrainement de l’esprit pour être ensuite plus vigilant dans son quotidien.

Dans un premier temps (10 min), pendant que vous marchez, vous pouvez vous concentrer sur votre corps en train de marcher, le contact des pieds sur le sol, la sensation des contours de votre corps, son poids, sa chaleur, sa respiration qui d’approfondie…. Le principe est que votre corps devienne un objet/sujet de concentration. Cet exercice apaise naturellement le mental et a un effet relaxant. Vous pouvez faire quelques respirations profondes, vous étirer si vous en sentez le besoin.

Pause (2 min) : suite à cet exercice vous pouvez faire une pause, assis sur un rocher ou adossé à un arbre afin d’être en accueil des ressentis et phénomènes qui apparaissent à vous, sans à priori, ni jugements… Observez les picotements, chaleur, fraicheur, circulation d’énergie etc…

Marche contemplative : dans ce deuxième temps (10 min), vous pouvez reprendre votre marche et cette fois ci entrer dans un exercice de contemplation de la nature environnante. Vous vous ouvrez aux phénomènes naturels autour de vous. Observez le vent, les mouvements, la lumière, les couleurs, les sons… Vous pouvez aussi ressentir l’interaction entre votre énergie et celle de la nature : le contact de la chaleur du soleil sur votre peau, le contact de l’air, du vent et du mouvement que cela créé dans vos cheveux etc…

Pause méditative (5 min) : suite à cet exercice vous pouvez faire une pause, assis sur un rocher le dos droit ou adossé à un arbre… Et dans ce moment de pause vous pouvez approfondir ce sentiment d’interaction entre vous et la nature. Sentez vous libre d’être créatif, de faire des associations, ressentir la circulation de votre énergie, ressentir l’énergie de l’arbre à coté de vous, d’entrer dans une méditation.

Respiration (3 min) : vous pouvez ensuite poursuivre avec une respiration accompagnée d’une intension consciente. Lors de l’inspiration, vous vous concentrez sur la présence de l’énergie de vie dans votre corps et sur l’expiration, la présence de l’énergie de vie dans la nature… Inspiration, en prononçant intérieurement « présence de la vie en moi« … expiration « présence de la vie dans la nature« … Continuez ainsi plusieurs fois…

Pause d’intégration (1 min) : suite à cet exercice vous pouvez faire une pause afin d’accueillir des ressentis, compréhensions que cette respiration a provoqué en vous.

Souhait (3 min) : vous pouvez ensuite émettre un souhait pour la nature. Un souhait de paix, de guérison, de régénération, d’harmonie… Vous pouvez en inspirant vous concentrer sur le mot de votre choix et le diffuser dans la nature à l’expiration… Faite cette respiration une dizaine de fois.

Marche du premier regard (20 min) : vous allez ensuite vous relever doucement et reprendre votre marche, avec votre souhait en présence à votre esprit. Vous reprenez cette marche, tout en étant différent, plus intériorisé, ouvert et conscient. Et lors de cette marche, peut être pour le retour, vous adoptez l’état d’esprit du premier regard, c’est à dire que vous allez découvrir votre environnement et les êtres comme si c’était la première fois…

Retour : vous pouvez ensuite prendre un temps de pause et de méditation afin de résumer les temps forts de la ballade sophrologique. Vous pouvez ensuite remercier la nature et cette rencontre avec la vie qui vous uni à elle… Pensez aussi prendre des notes en rentrant chez vous.

En vous souhaitant de belles rencontres avec la Nature !

Elisa Commarmond sophrologue & ostéopathe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s