Archives pour la catégorie Blog

Sophrologie & ballade nature consciente

Cet été j’ai organisé des sorties SophroNature en foret de Fontainebleau. Ces ateliers ont été des supers moments d’apaisement, d’écoute et d’ancrage ! Alors j’ai pensé à ceux qui vivent loin de notre foret de Fontainebleau et qui auraient envie d’essayer. J’ai écris ci-dessous le déroulé d’un exercice que vous pouvez pratiquer en nature ! En vous souhaitant une belle pratique 🙂


Ballade SophroNature

Intentionnalité : avant de vous rendre en nature, en méditation ou sur le chemin, vous pouvez vous relier à votre intentionnalité. C’est à dire que vous précisez simplement pourquoi vous allez en nature, votre intention morale. Par exemple : « je souhaite rencontrer la nature, communier avec elle » ; « je souhaite apporter mon énergie guérisseuse » ; « je souhaite m’émerveiller de la nature« . Le point commun de ces exemple est que se sont des intentionnalités de « don de soi« .

État d’esprit : quoi que vous choisissiez de pratiquer comme exercices en nature, l’important sera votre état d’esprit phénoménologique. Cet état d’esprit est le cœur de la pratique sophrologique et consiste simplement à mettre entre parenthèse tout ce que vous croyiez connaitre de la nature ou de la foret dans laquelle vous allez vous rendre et faire l’effort de la découvrir comme si c’était la première fois, sans jugements, ni à priori. Cela apporte beaucoup de bienfaits :

  1. du respect pour l’objet/sujet que vous allez rencontrer, ici la nature
  2. une ouverture d’esprit qui vous permettra de vivre des expériences nouvelles et ce même si vous vous rendez dans un endroit que vous connaissez déjà.
  3. de l’émerveillement pour la beauté de la nature, ses sons, sa lumière…
  4. l’émergence de vivances ou de ressentis de vie en vous.

Marche concentrative : supposons que vous vous rendiez dans une foret. L’activité principale est : la marche ! Il est tout à fait possible de pratiquer des exercices méditatifs tout en étant dans l’action de marcher. C’est un bon entrainement de l’esprit pour être ensuite plus vigilant dans son quotidien.

Dans un premier temps (10 min), pendant que vous marchez, vous pouvez vous concentrer sur votre corps en train de marcher, le contact des pieds sur le sol, la sensation des contours de votre corps, son poids, sa chaleur, sa respiration qui d’approfondie…. Le principe est que votre corps devienne un objet/sujet de concentration. Cet exercice apaise naturellement le mental et a un effet relaxant. Vous pouvez faire quelques respirations profondes, vous étirer si vous en sentez le besoin.

Pause (2 min) : suite à cet exercice vous pouvez faire une pause, assis sur un rocher ou adossé à un arbre afin d’être en accueil des ressentis et phénomènes qui apparaissent à vous, sans à priori, ni jugements… Observez les picotements, chaleur, fraicheur, circulation d’énergie etc…

Marche contemplative : dans ce deuxième temps (10 min), vous pouvez reprendre votre marche et cette fois ci entrer dans un exercice de contemplation de la nature environnante. Vous vous ouvrez aux phénomènes naturels autour de vous. Observez le vent, les mouvements, la lumière, les couleurs, les sons… Vous pouvez aussi ressentir l’interaction entre votre énergie et celle de la nature : le contact de la chaleur du soleil sur votre peau, le contact de l’air, du vent et du mouvement que cela créé dans vos cheveux etc…

Pause méditative (5 min) : suite à cet exercice vous pouvez faire une pause, assis sur un rocher le dos droit ou adossé à un arbre… Et dans ce moment de pause vous pouvez approfondir ce sentiment d’interaction entre vous et la nature. Sentez vous libre d’être créatif, de faire des associations, ressentir la circulation de votre énergie, ressentir l’énergie de l’arbre à coté de vous, d’entrer dans une méditation.

Respiration (3 min) : vous pouvez ensuite poursuivre avec une respiration accompagnée d’une intension consciente. Lors de l’inspiration, vous vous concentrez sur la présence de l’énergie de vie dans votre corps et sur l’expiration, la présence de l’énergie de vie dans la nature… Inspiration, en prononçant intérieurement « présence de la vie en moi« … expiration « présence de la vie dans la nature« … Continuez ainsi plusieurs fois…

Pause d’intégration (1 min) : suite à cet exercice vous pouvez faire une pause afin d’accueillir des ressentis, compréhensions que cette respiration a provoqué en vous.

Souhait (3 min) : vous pouvez ensuite émettre un souhait pour la nature. Un souhait de paix, de guérison, de régénération, d’harmonie… Vous pouvez en inspirant vous concentrer sur le mot de votre choix et le diffuser dans la nature à l’expiration… Faite cette respiration une dizaine de fois.

Marche du premier regard (20 min) : vous allez ensuite vous relever doucement et reprendre votre marche, avec votre souhait en présence à votre esprit. Vous reprenez cette marche, tout en étant différent, plus intériorisé, ouvert et conscient. Et lors de cette marche, peut être pour le retour, vous adoptez l’état d’esprit du premier regard, c’est à dire que vous allez découvrir votre environnement et les êtres comme si c’était la première fois…

Retour : vous pouvez ensuite prendre un temps de pause et de méditation afin de résumer les temps forts de la ballade sophrologique. Vous pouvez ensuite remercier la nature et cette rencontre avec la vie qui vous uni à elle… Pensez aussi prendre des notes en rentrant chez vous.

En vous souhaitant de belles rencontres avec la Nature !

Elisa Commarmond sophrologue & ostéopathe

Écoute méditative de MusiKaya : valeurs héroïques et féminines – les ateliers !

J’ai écrit un article « Écoute Méditative de MusiKaya » dans lequel je partageais mes ressentis lors de l’écoute méditative du nouvel Opus – Stand Up, du groupe MusiKaya. C’était tellement génial que j’ai ensuite eu l’idée de créer des ateliers afin de partager cette méthode et faire découvrir l’univers des valeurs de MusiKaya ! L’ensemble de ces 4 ateliers  permettra aux participants de découvrir un univers de valeurs féminine et héroïques.

Pourquoi les valeurs féminines & héroïques ?

En fait c’est la première idée qui m’est venue, lorsque j’ai écouté Stand Up. Je pense que j’ai capté cela parce que MusiKaya c’est une création au féminin héroïque ! Déjà concrètement, le groupe MusiKaya est en lui-même constitué de deux grandes dames – Céline Lassalle alias Plume et Anne Cariou alias Feu d’Or – qui ont voulu semer des messages héroïques dans leur œuvres. Et le fait qu’elles s’inspirent de l’héroïne du roman Kaya Dove infuse aussi tout leur message de l’héroïsme au féminin. Tout leur art, leur vécu et leurs récits en témoignent et c’est très beau à lire et à écouter (voir les liens en bas de l’article) !

Leur œuvre peut être vécu comme un très beau miroir de modèle au féminin pour, en tant que femme aller dans ce sens de :

  • quête et collaboration vertueuse,
  • aller au delà de soi-même,
  • dépasser les cases et limites ordinaires,
  • choisir d’Aimer, donner de soi,
  • agir ses valeurs humaines avec courage,
  • s’engager pour un grand Idéal !

Je pourrais citer encore beaucoup d’autres valeurs tellement leur univers musical est vaste et riche ! Chaque musique est en elle-même empreinte de toutes ces valeurs héroïques et féminines, avec à chaque fois une tonalité différente. Cette variété sonore, musicale et d’écriture offre à l’auditeur énormément de facettes et de niveaux de profondeur pour être lui-même touché par ces valeurs …. que l’on soit homme ou femme. Car finalement, ces valeurs d’héroïsme et le féminin, d’harmonie entre le masculin et de féminin, entre les idéaux d’Amour et de Liberté, ne sont-elles pas universelles ?!

livre-kaya-dove-1-3DOui ! En tous cas l’ensemble de l’Opus Stand Up retraduit bien cette universalité des valeurs. D’une part par la simplicité et la grandeur des idéaux qui fait que chacun peut se reconnaitre et s’identifier à l’héroïne Kaya combattant pour ses valeurs. Et d’autre part, par cette vaste ouverture au futur (au nouveau monde !), qui donne comme un grand élan pour se lever et aller de l’avant. C’est toute l’inspiration que donne Kaya Dove car elle est une héroïne qui vient du futur, du XXXe siècle pour aider l’humanité à transformer son monde présent. Inspirant et nécessaire en notre époque non ?!

Les musiques héroïques & féminines

Deux ateliers ont été créés autour de l’écoute méditative de deux musiques très porteuse de valeurs héroïques et féminines. L’atelier Sophrologie & valeurs héroïques sera construit autour de l’écoute méditative de Hymne aux Vainqueurs.  Cette musique aux tonalités épiques, fait entrer dans une énergie très héroïque ! L’atelier suivant Sophrologie, sons et valeurs féminines sera porté par la magnifique musique : Nouvel Évangile. Elle a le don de nous faire entrer dans toute la beauté, la grandeur et la grâce du féminin. Ces deux musiques sont vraiment idéales pour que chacun puisse être touché dans son cœur par ces deux valeurs essentielles. Chacune de ces valeurs est mise à l’honneur avec une grande puissance dans l’ensemble de l’œuvre « Stand Up ! » et les écouter de manière méditative, permet d’accéder encore plus profondément et consciemment à cette puissance énergétique (et même spirituelle) déposée dans les musiques et paroles. Cela rend l’écoute musicale : magique !

« Il y a une essence de victoire qui est très très présente dans l’E.P et un ensemencement… Qui que tu sois, il y a cette semence qui sort du tournesol de l’amour, de la transcendance et de la victoire et qui va être semée dans ton cœur. »

Céline Lassalle, alias Plume lors de l'entrevue n°3 : Les artistes, leurs valeurs, leur magie ! tourné à ParisSoleil
Une écoute héroïque

Puisqu’il est question de valeurs héroïques, l’écoute méditative proposée sera dynamique et héroïque, dans le sens où les exercices vous inviteront à être participatifs et pleinement conscients. Le but sera de saisir une énergie héroïque et féminine en vous, pour ensuite les développer et les agir à votre manière dans votre vie. C’est ainsi qu’à votre mesure (que vous soyez femme ou homme), vous entrerez vraiment dans l’univers des valeurs héroïque et féminines de MusiKaya !

Voici ci-dessous l’entrevue des artistes lié aux valeurs :

L’importance des valeurs

Nourrir consciemment des valeurs et les vivre est essentiel pour le cœur humain ! C’est ce qui colore notre vie et lui donne du sens. Que serait un Homme sans valeurs ? Nos valeurs sont le moteur de nos actions de bien et de nos dépassements. Elles nous donnent le courage de nous propulser, d’aimer et de bâtir des projets. Plus ces valeurs sont conscientes et plus elles peuvent nous donner force et liberté. Et plus ces valeurs sont grandes, plus nous pouvons entrevoir un futur lointain et agir pour ce qu’il y a de plus grand que soit… et même bâtir ce Futur ! Un Nouveau Monde ?!

C’est toute cette force libre et cette grandeur qui est présente chez MusiKaya ! C’est ce qui m’a motivé à partager cet univers avec vous ! Alors j’espère vous rencontrer prochainement dans ces ateliers festifs.

Partage poétique

Voici un partage poétique de ma plume, issu de mes écoutes méditatives avec « Stand Up! » 🙂

poeme ecoute meditative

 

Pour mieux connaitre MusiKaya :

 

 

 

Stimuler son énergie et sa Vitalité !

Avec cette pratique sophrologique, je vais vous proposer de réveiller votre vitalité grâce à une technique qui s’appelle : la Sophro Stimulation Vitale !

J’avoue que c’est une de mes techniques préféré ! Déjà car elle m’aide bien à me réveiller le matin (c’est ma technique SophroCafé lorsque je ne suis pas réveillée hihi) et aussi parce qu’elle se rapproche beaucoup de ce que l’on fait en ostéopathie : stimuler les forces d’autoguérison.

En ostéopathie nous visons à libérer les « blocages » afin de favoriser la circulation du sang (porteur des éléments physiques nécessaires à la santé) et de l’énergie vitale (ou souffle de vie). En séance nous nous aidons souvent de la respiration, car elle a pour vertu d’augmenter la circulation sanguine et d’aider à lever certaines tensions physique et/ou émotionnelles. L’idéal après une séance d’ostéopathie serait d’accompagner ses bienfaits en pratiquant ces respirations à la maison, (pendant au moins 10 jours).

Cette méthode de Sophro Stimulation Vitale est idéale car elle permet de réveiller ces forces d’auto-guérison par soi-même ! Elle a pour vertu de dynamiser le corps et énergie vitale qui donne vie à ce corps physique.  En vous concentrant sur la respiration et en l’approfondissant vous allez activer la circulation sanguine, l’apport en chaleur et en énergie. Vous pouvez l’utiliser tout au long de la journée pour vous redynamiser et activer votre présence et vigilance.

Vous pouvez « booster » votre système immunitaire en générant des émotions positives !

HeartMath - Voir mon article : Les mystères du cœur humain

Stimuler son énergie vitale sous entend aussi soutenir son immunité ! Cela peut être un bon exercice à faire pour vous sentir plus fort et plus confiant vis à vis de votre capacité à être en bonne santé (et à résister à certains virus !) et ne pas se laisser aller à la peur environnante d’être contaminé. Il faut savoir (car on ne le dit hélas jamais à la télé ça !) que vos pensées et vos émotions ont une action sur votre santé et votre immunité. Donc si vous faites des efforts pour être dans une disposition positive, créative, de don et de révélation de vous-même, alors ne sous-estimez jamais vos efforts car ils sont très précieux pour vous et votre entourage !

En l’hommage à ce grand homme et pour illustrer mes propos, voici une citation du Dr David Servan Shreiber :

« On sait depuis longtemps que plus ce système de défense fonctionne bien, moins l’organisme sera sujet aux maladies du vieillissement (arthrite, cancer et, même sénilité). Ce qui est nouveau ce sont les découvertes des vingts dernières années qui démontrent que ce système immunitaire n’est pas indépendant – comme on l’a cru longtemps –  de nos pensées et de nos émotions, mais y est au contraire soumis à chaque instant. ».. « si le cerveau n’y croit plus alors le système immunitaire lui aussi lâche la barre. C’est le début d’une nouvelle discipline scientifique : la psycho-neuro-immunologie, qui étudie le lien neurologique entre la vie psychique et l’activité immunitaire, et qui constitue l’un des piliers de la nouvelle médecine « corps-esprit ». La clé qui permet de se sentir mieux dans sa tête aide aussi à se sentir mieux dans son corps. »

Dr David Servan Shreiber - « Notre corps aime la vérité » eds Pocket - Mars 2001

Notre-corps-aime-la-veriteSi vous voulez en savoir plus et être convaincu du lien réel corps-esprit, je vous conseille ce petit livre : « Notre corps aime la vérité » du Dr David Servan Shreiber. Ce que j’aime chez ce médecin c’est son ouverture d’esprit, sa clarté, son bon cœur mêlé à une belle rigueur scientifique. Très simple à lire, son livre montre bien la sagesse du corps et le fonctionnement du lien corps esprit. Tout son bon sens est émerveillant et nous aide à saisir des solutions toutes simples permettant d’améliorer notre vie et notre santé.

Elisa Commarmond – Sophrologue & Ostéopathe

Écrans et technologie : les défis du méditant moderne

Beaucoup de personnes semblent chercher une forme de bien-être et de développement personnel sur les réseaux sociaux, mais ce qui me frappe c’est que ces personnes semblent tourner en rond sans trouver ce qu’elles cherchent vraiment. Pourtant nous croulons sous des tonnes de vidéos, d’articles, de citations Zen, d’applis de méditations ! Alors pourquoi ne pas trouver ses réponses ?!

Nous allons voir qu’il est en fait impossible de trouver des réponses liés à notre quête de l’esprit ou quête existentielle profonde, sur le cloud (internet) ! Et pour trouver ce que l’on cherche il faudra – comme Néo dans Matrix – sortir du Cloud (comme Néo sort de la matrice pour voir la réalité !).

Les Sages ne nous invitent-ils pas à sortir de l’illusion ?!

Alors avant de sortir des illusions, il faut les éclairer pour avoir ensuite le courage de s’en défaire ! Explorons donc certains aspects à voir en face… et les solutions seront ensuite simples et limpides.

Et quels sont les points communs de ces exemples (média, réseaux, applis, vidéos) ?

Ils sont tous coupés d’une certaine réalité et surtout de la vrai relation en direct. Du point de vue du travail intérieur, il est du coup très tentant pour l’ego de s’illusionner sur soi-même. Sans confrontation réelle, une rencontre, il ne peut y avoir de véritable évolution vers la dimension intérieure, humaine et spirituelle.

Et c’est dommage car quand on recherche sur les réseaux, les applis ou les magasines dans le domaine du bien être, développement personnel ou spiritualité, c’est qu’il y a une recherche de cette dimension plus profonde, mais l’esprit en soi ne trouvera pas ce qu’il cherche sur ces terrains-là. Ça c’est certains !

La question n’est pas de rejeter un outil, mais juste de le mettre à sa place.

Le domaine de tout média qu’il soit magasine ou informatique, c’est un domaine du monde extérieur et d’influences. Même si les vidéos que nous visionnons sont super intéressantes, ce n’est pas notre vrai Soi qui parle. C’est du domaine intellectuel (pour le mieux, car selon ce qui nous attire c’est franchement du domaine de l’égo!), mais ce n’est pas le domaine de l’esprit humain et encore moins de notre Âme. Nous ne pouvons accéder à dimensions-là, qu’en se reliant à soi-même, à la réalité de son cœur, de son intériorité.

L’influence de la technologie sur les capacités humaines

Ensuite il y a le problème de la technologie en elle-même, car son utilisation a des effets néfastes sur le cerveau (lobe frontal) qui a pour conséquence d’augmenter l’agressivité, l’impulsivité et altère la capacité de réflexion logique, de concentration, d’attention etc…

Or ces capacités d’apaisement et de concentration qui sont des bases nécessaires pour méditer ! (pour en savoir plus sur les bases de la méditation, je conseille les livrets/CD de méditation créatrices aux éditions Terre de Lumière) C’est donc un non sens de vouloir se relier à un essentiel en soi par un travail intérieur avec l’utilisation d’un média, car la dépendance et l’utilisation de l’écran, le zapping, sans compter l’exposition  aux ondes électromagnétiques… détruisent vos capacités ! Oui elles les détruisent !

Donc vous ferez plus de progrès en lâchant votre téléphone, vos écrans… pour aller en nature (sans téléphone!!), que de faire une méditation sur une appli !!

En plus vous deviendrez un modèle pour votre enfant. On entend en effet beaucoup de parents se plaindre de la dépendance qu’ont leurs enfants à la technologie… mais le problème bien souvent c’est que le parent est tout aussi dépendant !!

Alors qu’est ce qui peut nous aider à discerner et à trouver le chemin intérieur ?

La première clé, est déjà de se mettre face à ses vrais motivations. Suis-je vraiment en quête sincère ou est-ce un loisir ? Si c’est vraiment une démarche sincère, un appel profond qui vous anime, alors il y aura des recherches à faire et des efforts pour traverser sa zone de confort virtuel…

Avec l’omniprésence de la technologie actuellement, il faut vraiment conscientiser qu’il y a un effort à faire afin de sortir de l’illusion de connexion que vous offre le Cloud (internet, applis etc.). Le défi est de se connecter à Soi en s’arrachant à toutes les influences qui nous happent à l’extérieur, pour se créer des voies d’intériorité.

Créer ces voient là par des activités qui nourrissent vos valeurs, créent petit à petit ces chemins qui vous permettent de vous reconnecter à la porte sacré de votre cœur. Cela peut être :

  • aller en nature et se relier à sa vie subtile,
  • la lecture calme d’écrits élevant, spirituels,
  • la participation a des ateliers ou groupes de pratique intérieure,
  • la méditation, ou pratique de yoga seul (sans téléphone bien sur),
  • discuter de sujets profonds, existentiels avec un ou des amis…

Ce sont toutes des activités, simples que l’on faisait avant les années 2000 ! Alors retour en arrière ?! Passéiste ?! Non : futuriste ! Car cultiver son discernement, être conscient des enjeux humains, faire des choix (quitte à sortir du troupeau), se relier à son cœur, aux vraies relations, aux autres, la nature, s’ouvrir et vivre sa vrai spiritualité… c’est vivre les valeurs féminines, qui sont garantes d’un avenir respectueux de l’humain et de la nature.

Et aujourd’hui nous vivons ce carrefour-là où il est urgent de protéger nos capacités humaines. Car nos capacités de concentration, d’attention, de ressentis, de méditation, de réflexion sont le socle de notre humanité et de notre liberté ! C’est sacré ! Et s’intéresser aux valeurs de l’esprit aujourd’hui nous demande de nous impliquer consciemment dans ces actes de protections de l’esprit humain.

En vous souhaitant de trouver votre porte !

Elisa Commarmond Sophrologue & Ostéopathe

A découvrir !

Ebook_couv3D_v2_carreE-book : Libre et humain à l’ère d’internet. Deux amies Héloïse Pierre d’Etika & Amélie Delalain d’Esprit Créateur ont écrit un livre numérique qui donne des solutions concrètes afin de protéger sa vie privé sur internet. Je vous invite à découvrir leur site créatif ! Chacune propose de très bons articles de blogs ainsi que des conférences et ateliers (sur toute la France) afin de défendre les valeurs humaines et éthiques (vocation, protection de la vie privé etc…)

Pour en savoir sur le danger des écrans pour les enfants :

Je discute souvent de tout cela avec mes patients instituteurs et certains vont même jusqu’à sensibiliser ensuite les parents lors des réunions parents/professeurs. Le bouche à oreille peut faire boule de soleil ! Ce sujet ne doit pas être tabou, il faut communiquer, car ce ne sont pas les médias qui en parleront !


Écrans et cerveau

Sophrologie & Vivance ou vivre la vie en soi !

Dans cet article je vais vous présenter le grand principe phare de la sophrologie : la vivance ! Toute la pratique à pour but de vivre cette expérience là. La vivance c’est quoi ? On peut simplement dire que c’est vivre la vie en soi !

Je suis ostéopathe et pour moi la vie du corps est une réalité, c’est magique ! Je me suis souvent dit : « ah si les gens pouvaient se rendre compte qu’il y a vraiment de la vie en eux et même une petite conscience cellulaire qui travaille en eux tout le temps ! » Et aujourd’hui je suis heureuse car j’ai une bonne nouvelle !

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez grâce à la pratique de la sophrologie, rencontrer cette magie de la vie dans votre corps, par vous-même ! Hé bien oui !

Vivre la magie de son corps, c’est possible !

Ce qui me permet d’avancer ces propos, c’est qu’en me formant à la sophrologie, j’ai découvert que sa pratique permettait d’apprendre à l’humain à entrer en lui et dans la vie de son corps. Et ce, de manière très profonde ! Vivre le corps, sa verticalité, vivre sa peau, ses tissus, ses muscles, ses os, ses cellules, jusqu’à ses molécules ! Ajouter à cela le vécu de toute la conscience, la vie qui sous-tends ces éléments, qui ne sont pas des minéraux inertes.

Vivre cela, c’est magique et source d’une vraie harmonie…

Je recommande et j’aime la sophrologie car c’est une méthode d’introspection rigoureuse et fiable. Elle permet à tous d’accéder à de beaux ressentis (et de se rapprocher de la méditation en douceur), en toute sécurité. On peut retrouver cette simplicité, rigueur et sécurité dans les trois définitions de la sophrologie que je vais vous proposer ci-dessous :

La sophrologie c’est simple !

Car c’est simplement « La vie vécue dans le corps« . C’est la première définition que je donnerai de la sophrologie. Cette notion de « vie vécue », se nomme en sophrologie : la Vivance. Cette notion est essentielle, car toute pratique en sophrologie doit permettre cette expérience. C’est simple car tout le monde peut vivre cela ! Cela commence par une sensation de vie, de chaleur, de circulation, de picotement… et plus il y a pratique et plus les vivances deviennent riches, individuelles, profondes. C’est une démarche de connaissance de soi ou de dévoilement de sa conscience, comme nous aimons le dire en sophrologie.

La sophrologie c’est que du positif !

La deuxième définition phare que je donnerai à la sophrologie c’est : « se transformer par le vécu du positif ! ». En effet, le principe de transformation de soi en sophrologie est basé sur le vécu intense du positif en soi. Et c’est vrai que nous avons tellement tendance à voir que ce qui ne va pas (c’est le fonctionnement automatique du cerveau!), alors inverser cette vapeur offre une grande dignité.

Avec la sophrologie, on garde les pieds sur terre !

La troisième définition que je donnerai serait : « C’est la recherche de la réalité vécue ». On se concentre sur le positif d’accord, mais le tout est de ne pas avoir des lunettes roses non plus ! Il y a cette rigueur dans la méthode en sophrologie qui nous demande d’aller toujours chercher le vécu réel, la vie et de le nommer avec précision. Cette rigueur là  bien appliquée évite de planer sans sa sphère intello, ce qui peut vite nous mener à des illusions et nous couper finalement de la vraie vie et de son processus évolutif. Et cet effort de toujours chercher ce qui est vrai et vivant, vécu réellement, permet comme une union de la conscience et de la vie. Vivre cela peut amener à des vécus qui vont beaucoup plus loin, qu’une sensation de bien-être !

Partage du vécu de la vie en moi…

Afin d’illustrer mes propos je vais vous partager ce que j’ai écrit suite à une sophrologie. C’était suite à une technique qui s’appelle « Manence et rétromanence des capacités ». La manence, c’est aller en soi dans ses profondeurs, comme si l’on plongeait dans un océan. Cela permet d’aller découvrir ses capacités intérieures (biologiques) et de les faire remonter avec la rétromanence.

« Dans la manence, au plus profond de mon être, j’ai entendu réellement de la musique classique. Cette musique orchestrait mes cellules et des groupes cellulaires en harmonie. Je vivais ainsi l’homéostasie ou l’équilibre de mon corps en bonne santé ! Je me ressentais en tant que conscience, esprit, unie à la force mystérieuse qui est l’origine des mouvements et de la vie en moi… »

Ce vécu a été très puissant et m’a amené à approfondir ce travail avec la dimension des sons en sophrologie. Ces méthodes permettent d’explorer ces profondeurs de l’être et effectuer un travail de recherche intérieur afin de comprendre (et surtout de vivre!) les différences subtiles entre ce qu’est : l’être, la conscience, l’esprit et l’âme en soi… Ce travail c’est un autre volet de la sophrologie qui en tant que science permet d’étudier la conscience humaine. Comme quoi cette méthode a une dimension très profonde que l’on ne soupçonne souvent pas au départ !

Elisa Commarmond Sophrologue & Ostéopathe

 

 

Automassage et sophrologie spécial anti-douleurs harmonisation corps’esprit

🌷Face à tous les messages de mes patients qui ne peuvent consulter leur ostéo préféré, j’ai créé une vidéo spéciale anti-douleurs👍.


 

Au programme automassage du Qi Gong, méditation du sourire (pour soutenir votre conscience corporelle) et sophrologie !

Les automassages seront axés pour le haut du corps, pour détendre les maux de têtes, les trapèzes, les épaules, les cervicales, le serrage de dents (bruxisme). L’ensemble de l’exercice proposé est très riche et dure 30 minutes.

Vous pratiquerez ensuite :

  1. la respiration diaphragmatique, afin de détendre le plexus solaire et les tensions au niveau de l’estomac
  2. la respiration abdominale, afin de soulager les tensions intestinales lié au stress
  3. la méditation du sourire intérieur, afin d’expérimenter le lien corps/esprit ou psychosomatique, la conscience cellulaire et la réponse de la conscience corporelle à vos intentions.
  4. la respiration consciente afin d’envoyer des messages positifs à votre corps,
  5. la conscience d’une couleur harmonisante afin de vérifier les bienfaits des couleurs,
  6. et l’émission consciente, la diffusion d’un souhait d’harmonie pour vous et pour vos proches et l’humanité

 En espérant que ma voix vous apporte autant de bienfaits que peuvent le faire mes mains🥰

Ci dessous la vidéo plus courte avec les exercices d’automassage seulement :


 

A bientôt pour de nouvelles éclosions 😉

Elisa Commarmond Ostéopathe & Sophrologue

Prendre rdv via doctolib ou me joindre au 07 65 20 11 22