Archives du mot-clé pratique sophro

Relaxation du Soir : aider l’endormissement – adulte et adolescent

Je vous propose une relaxation guidée afin de vous aider à vous endormir le soir. Je l’ai enregistrée pour une adolescente afin de l’aider à s’endormir le soir avant ses examens. Je me suis dis que cela pourrai aider d’autres ados (et les adultes aussi!) qui peuvent régulièrement vivre des période de stress liées à la pression des examens et les conditions difficiles actuelles.


Suite à une relaxation il vous sera proposé de contempler le ciel étoilé (durée 8min) et ensuite vous pourrez vous laisser bercer par la musique (10min) et vous endormir en douceur.


Je vous souhaite une belle pratique !

Sophrologie spécial automne : vitalité et valeur de Liberté !

En début d’automne*, nous ne sommes pas toujours au top de notre forme, un peu de régénération s’avère parfois nécessaire. Mais comment faire ? Nous savons à peu près comment régénérer notre corps, mais notre esprit, comment le dynamiser, retrouver du peps ?!

*Pour en savoir plus sur la saison d'automne, les défis intérieurs et un point de vue plus spirituel sur les saisons voir la conférence vidéo de Pierre Lassalle : Action & Avenir.

Nous savons que l’un et l’autre, le corps et l’esprit, s’influencent. Si vous êtes trop fatigué physiquement, forcément vous n’allez peut être pas avoir le moral… mais l’inverse est aussi vrai ! Si vous vous ennuyez dans votre vie et que vous n’êtes pas en accord avec vos valeurs, alors vous pourrez aussi sentir de la fatigue.

Que faire pour éviter d’en arriver là ? De nombreuse solutions existent et sont à individualiser selon ses centres d’intérêts, son caractère et sa période de vie. Vous pouvez pour cela commencer par vous questionner :

  • quand j’ai une baisse de moral, quel en est souvent la cause ? : manque de sommeil, de nature et d’ancrage à la terre, trop de charge de travail, manque de sport, je n’exprime pas ce que je souhaite, manque de créativité, mauvaise hygiène de vie, trop collé à mes écrans, syndrome prémenstruel (pour les femmes of course 😉 etc…
  • quelle activité me régénère, me rend joyeux, génère de nouvelles impulsions ou idées ? ballade en nature, discussion avec un(e) ami(e), la lecture, méditation, sport, yoga, voyages, écoute musique, voir film inspirant, jardinage etc…
Solutions en sophrologie

La sophrologie s’adapte au différents cas de figure. Plusieurs techniques s’offrent à soi, selon si l’on souhaite rédynamiser son corps ou son esprit, ou les deux. Nous allons présenter trois techniques. La première est plus corporelle, la deuxième est est lié au corps/esprit/énergie et la troisième concerne plus l’individualité/l’être/la conscience/l’âme (selon la profondeur et le niveau de conscience sur le moment).

La Sophro-Stimulation Vitale : c’est une technique basée sur la concentration et la respiration dirigée vers la stimulation des organes vitaux. Sur l’inspiration nous nous chargeons d’intentions positives et sur l’expiration nous augmentons la circulation sanguine et vitale au niveau de nos organes. Lorsque nous prenons bien le temps de vivre cette stimulation vitale, d’entrer dans les phénomènes qui apparaissent au corps et à la conscience, nous pouvons ressentir un regain d’énergie nous habiter de nouveau. Pour pratiquer cette technique cliquez ici.

Le voyage dans le Soleil : les techniques de voyages sont basées sur des visualisations. Elles amènent à des vivances de l’esprit. La technique précédente concernait une vivance du corps = ressentir la vie dans le corps, alors qu’une vivance de l’esprit consiste a ressentir la vie de l’esprit = sensation d’illimité de sa conscience (à savoir le corps à des limites, alors que la conscience n’a pas de limites physiques). S’imaginer aller se régénérer dans le soleil peut faire ressentir beaucoup de chaleur concrètement. C’est sur, ce n’est pas juste en l’imaginant vite fait comme ça, que cela va créer un effet. Cela demande d’avoir vécu de belles vivances du corps avant et pratiqué la notion de phénoménologie, ce qui permet de lâcher ses limites qu’impose le mental (« du genre : « c’est quoi cette technique ? » « ouais pfff aller dans le soleil, n’importe quoi »).

La sophro-présence des Valeurs : la notion de valeurs existentielles est très importante en sophrologie. C’est un des piliers de la méthode et c’est ce qui donne toute sa profondeur et sa justesse dans l’adaptation à l’existence humaine. En effet, vivre ses valeurs (la liberté, les amis, l’art, la beauté, la connaissance, la nature, l’universalité), les ressentir profondément en soi, peut permettre de retrouver du sens à ses actions, sa vie, d’avoir de nouveaux projets, sortir de la monotonie, être enthousiaste !

En pratique

  1. Vous pouvez vous poser en position assise, le dos droit, les mains posées sur les cuisses. Vous faites quelques respirations profondes, abdominales. Vous sentez les appuis de votre corps sur la chaise, sa pesanteur, sa forme… Vous prenez conscience de la forme de votre corps posé, en train de se détendre…
  2. Vous allez pratiquer une sophro stimulation vitale abrégée… A l’inspiration vous augmentez votre énergie, vous vous chargez en énergie et à l’expiration vous stimulez la circulation sanguine dans vos organes vitaux… Faites cela une dizaine de fois de la tete aux pieds…
  3. Vous allez ensuite imaginer un endroit de nature calme et ensoleillé. Vous vous imprégnez bien de l’ambiance, des détails et vous allez vous concentrer sur les sensations de chaleur sur votre peau, le visage, le torse, le ventre, les jambes, les bras…
  4. Une fois que vous vous êtes bien régénéré, vous allez laisser venir à votre conscience une valeur importante pour vous. Vous choisissez une valeur qui vous tient à cœur, qui donne du sens à votre vie… peut-être une valeur individuelle pour commencer… la liberté par exemple… « Qu’est ce pour moi être libre ? », « comment je vis la liberté dans ma vie ? », « Est-ce que je défends ma liberté ? », « qu’est ce que je ressens quand j’évoque en moi la valeur de liberté ?« …
  5. Laissez venir les phénomènes, ressentis, idées, sans a priori…. sans jugements, sans attentes… Laissez bien ouvert cet espace intérieur, où tous les possibles peuvent s’exprimer… et peut être même vous surprendre… C’est un moment de rencontre avec vous même, un moment de rencontre libre avec votre valeur… Un espace d’existence vrai et digne de l’être humain que vous êtes…
  6. Vous pourrez lorsque vous le souhaitez lâcher les images, remuer les pieds, les jambes, vous étirer, bailler et rouvrir les yeux à une vie nouvelle chargée de vitalité et de vos valeurs….

Elisa Commarmond, Sophrologue & ostéopathe

Sophrologie & Vivance ou vivre la vie en soi !

Dans cet article je vais vous présenter le grand principe phare de la sophrologie : la vivance ! Toute la pratique à pour but de vivre cette expérience là. La vivance c’est quoi ? On peut simplement dire que c’est vivre la vie en soi !

Je suis ostéopathe et pour moi la vie du corps est une réalité, c’est magique ! Je me suis souvent dit : « ah si les gens pouvaient se rendre compte qu’il y a vraiment de la vie en eux et même une petite conscience cellulaire qui travaille en eux tout le temps ! » Et aujourd’hui je suis heureuse car j’ai une bonne nouvelle !

La bonne nouvelle c’est que vous pouvez grâce à la pratique de la sophrologie, rencontrer cette magie de la vie dans votre corps, par vous-même ! Hé bien oui !

Vivre la magie de son corps, c’est possible !

Ce qui me permet d’avancer ces propos, c’est qu’en me formant à la sophrologie, j’ai découvert que sa pratique permettait d’apprendre à l’humain à entrer en lui et dans la vie de son corps. Et ce, de manière très profonde ! Vivre le corps, sa verticalité, vivre sa peau, ses tissus, ses muscles, ses os, ses cellules, jusqu’à ses molécules ! Ajouter à cela le vécu de toute la conscience, la vie qui sous-tends ces éléments, qui ne sont pas des minéraux inertes.

Vivre cela, c’est magique et source d’une vraie harmonie…

Je recommande et j’aime la sophrologie car c’est une méthode d’introspection rigoureuse et fiable. Elle permet à tous d’accéder à de beaux ressentis (et de se rapprocher de la méditation en douceur), en toute sécurité. On peut retrouver cette simplicité, rigueur et sécurité dans les trois définitions de la sophrologie que je vais vous proposer ci-dessous :

La sophrologie c’est simple !

Car c’est simplement « La vie vécue dans le corps« . C’est la première définition que je donnerai de la sophrologie. Cette notion de « vie vécue », se nomme en sophrologie : la Vivance. Cette notion est essentielle, car toute pratique en sophrologie doit permettre cette expérience. C’est simple car tout le monde peut vivre cela ! Cela commence par une sensation de vie, de chaleur, de circulation, de picotement… et plus il y a pratique et plus les vivances deviennent riches, individuelles, profondes. C’est une démarche de connaissance de soi ou de dévoilement de sa conscience, comme nous aimons le dire en sophrologie.

La sophrologie c’est que du positif !

La deuxième définition phare que je donnerai à la sophrologie c’est : « se transformer par le vécu du positif ! ». En effet, le principe de transformation de soi en sophrologie est basé sur le vécu intense du positif en soi. Et c’est vrai que nous avons tellement tendance à voir que ce qui ne va pas (c’est le fonctionnement automatique du cerveau!), alors inverser cette vapeur offre une grande dignité.

Avec la sophrologie, on garde les pieds sur terre !

La troisième définition que je donnerai serait : « C’est la recherche de la réalité vécue ». On se concentre sur le positif d’accord, mais le tout est de ne pas avoir des lunettes roses non plus ! Il y a cette rigueur dans la méthode en sophrologie qui nous demande d’aller toujours chercher le vécu réel, la vie et de le nommer avec précision. Cette rigueur là  bien appliquée évite de planer sans sa sphère intello, ce qui peut vite nous mener à des illusions et nous couper finalement de la vraie vie et de son processus évolutif. Et cet effort de toujours chercher ce qui est vrai et vivant, vécu réellement, permet comme une union de la conscience et de la vie. Vivre cela peut amener à des vécus qui vont beaucoup plus loin, qu’une sensation de bien-être !

Partage du vécu de la vie en moi…

Afin d’illustrer mes propos je vais vous partager ce que j’ai écrit suite à une sophrologie. C’était suite à une technique qui s’appelle « Manence et rétromanence des capacités ». La manence, c’est aller en soi dans ses profondeurs, comme si l’on plongeait dans un océan. Cela permet d’aller découvrir ses capacités intérieures (biologiques) et de les faire remonter avec la rétromanence.

« Dans la manence, au plus profond de mon être, j’ai entendu réellement de la musique classique. Cette musique orchestrait mes cellules et des groupes cellulaires en harmonie. Je vivais ainsi l’homéostasie ou l’équilibre de mon corps en bonne santé ! Je me ressentais en tant que conscience, esprit, unie à la force mystérieuse qui est l’origine des mouvements et de la vie en moi… »

Ce vécu a été très puissant et m’a amené à approfondir ce travail avec la dimension des sons en sophrologie. Ces méthodes permettent d’explorer ces profondeurs de l’être et effectuer un travail de recherche intérieur afin de comprendre (et surtout de vivre!) les différences subtiles entre ce qu’est : l’être, la conscience, l’esprit et l’âme en soi… Ce travail c’est un autre volet de la sophrologie qui en tant que science permet d’étudier la conscience humaine. Comme quoi cette méthode a une dimension très profonde que l’on ne soupçonne souvent pas au départ !

Elisa Commarmond Sophrologue & Ostéopathe

 

 

Automassage et sophrologie spécial anti-douleurs harmonisation corps’esprit

🌷Face à tous les messages de mes patients qui ne peuvent consulter leur ostéo préféré, j’ai créé une vidéo spéciale anti-douleurs👍.


 

Au programme automassage du Qi Gong, méditation du sourire (pour soutenir votre conscience corporelle) et sophrologie !

Les automassages seront axés pour le haut du corps, pour détendre les maux de têtes, les trapèzes, les épaules, les cervicales, le serrage de dents (bruxisme). L’ensemble de l’exercice proposé est très riche et dure 30 minutes.

Vous pratiquerez ensuite :

  1. la respiration diaphragmatique, afin de détendre le plexus solaire et les tensions au niveau de l’estomac
  2. la respiration abdominale, afin de soulager les tensions intestinales lié au stress
  3. la méditation du sourire intérieur, afin d’expérimenter le lien corps/esprit ou psychosomatique, la conscience cellulaire et la réponse de la conscience corporelle à vos intentions.
  4. la respiration consciente afin d’envoyer des messages positifs à votre corps,
  5. la conscience d’une couleur harmonisante afin de vérifier les bienfaits des couleurs,
  6. et l’émission consciente, la diffusion d’un souhait d’harmonie pour vous et pour vos proches et l’humanité

 En espérant que ma voix vous apporte autant de bienfaits que peuvent le faire mes mains🥰

Ci dessous la vidéo plus courte avec les exercices d’automassage seulement :


 

A bientôt pour de nouvelles éclosions 😉

Elisa Commarmond Ostéopathe & Sophrologue

Prendre rdv via doctolib ou me joindre au 07 65 20 11 22

La Sophrologie et l’enfant

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode psychocorporelle associant des exercices corporels, de respiration et de visualisation. Elle vise le réveil en douceur des capacités humaines : confiance en soi, mémorisation, schéma corporel, sécurité intérieure, concentration, se recentrer sur ses valeurs etc… Sa richesse est qu’elle est très adaptable dans différents domaines et à tout âge de la vie : médecine, enfants, personnes âgées, sportifs, femmes enceintes…

La sophrologie pour l’enfant (ici entre 2 et 8 ans), vise à découvrir sous forme de jeux son schéma corporel. Loin d’être des jeux anodins ces exercices sont véritablement la base de l’équilibre de l’individu et ce même chez l’adulte.

En effet, la méthodologie sophrologique (la 1ere relaxation dynamique notamment) commence toujours par des exercices visant à vivre sa corporalité. Vivre son corps en exécutant des gestes – pour la plupart issus du yoga – de manière concentré permet à l’individu d’intégrer son schéma corporel et de ressentir la vie qui y circule.

Apprendre à être à l’aise avec son schéma corporel apporte de nombreux bienfaits que nous ne soupçonnons souvent pas : confiance en soi, plus de stabilité face au stress, une meilleure image de soi, une meilleure concentration etc…

Quel intérêt de la sophrologie pour l’enfant ?

Nous savons que les périodes de la petite enfance, l’enfance et l’adolescence impliquent de nombreux changements corporels. Depuis la naissance la motricité se développe à grand pas (c’est le cas de le dire !) : se retourner, ramper, faire du quatre pattes, marcher, courir, apprendre l’équilibre, faire du cloche pied, marcher sur une poutre, grimper aux arbres, faire du vélo etc…

La sophrologie peut grandement aider à intégrer et mieux vivre ces passages entre chaque période de développement.

Le corps n’étant pas dissocié de la conscience humaine – les neurosciences montrent de plus en plus l’interaction entre le corps et le cerveau – intégrer le schéma corporel peut aussi aider au développement cognitif de l’enfant : développement du langage, la conscience de soi, l’autonomie, le raisonnement, la lecture, le calcul etc…

Sophrologie ludique

La sophrologie est créative et s’adapte à l’âge de l’enfant et à sa capacité de concentration (entre 2 et 4 min chez le tout petit). Les exercices sont ludiques, rigolos 🙂 et bien souvent accompagnés d’histoires contées. Ils sont bien sur choisis afin que l’enfant puisse aisément réaliser l’exercice en toute sécurité. Chaque exercice est très simple à appliquer même à la maison ! A la fois l’enchainement des exercices sont porteurs de sens et créent forcément un effet bénéfique et en douceur chez l’enfant.

Quelques exemple d’exercices

Jeu du coussin (entre 3 et 12 ans) : L’exercice consiste à prendre un petit coussin, l’enfant prend une inspiration, ferme les yeux et pendant ce court instant il imagine qu’il met dans le coussin tout ce qui l’énerve et met en colère. Ensuite il jette le coussin au sol pendant l’expiration ! Pendant que l’enfant souffle et jette le coussin il évacue ses tensions, colères, trop plein d’énergie. La synchronisation avec la respiration est importante car elle permet l’apprentissage de la maitrise du souffle… et donc de la maitrise de soi. C’est aussi un bon moment de rigolade et qui détend l’atmosphère !

Le hérisson « grignote soucis » (à partir de 1 an) : prenez une petite balle à picot. C’est un hérisson ! Et ce hérisson à le pouvoir de grignoter les soucis. Le hérisson parcours le corps de l’enfant en grignotant, ses peurs, ses angoisses, ses émotions négatives, sa tristesse, sa colère etc… L’enfant (surtout le tout petit entre 2 et 4 ans) peut aussi nommer les parties de son corps.

La balle qui monte et qui descend ou la respiration abdominale (à partir de 2 ans et demi) : l’enfant peut s’allonger au sol sur le dos, se munir du hérisson (vu précédemment), d’une balle ou son doudou et le positionner sur son ventre. Le but de l’exercice est qu’il respire en gonflant son ventre pour faire monter le doudou et souffler en rentrant le ventre pour faire descendre le doudou. L’adulte peut faire l’exercice en même temps afin que l’enfant vous imite (et au passage cela apprendra la respiration abdominale au parent aussi 😉

Conseils de lecture

Si vous voulez pratiquer par vous même quelques exercices je vous conseille ces deux livres.

51we51F2n9L._SX356_BO1,204,203,200_
Sophrologie : Les contes du bien-être de Marinna Aoun – aux éditions Mango

513E0AelfsL._SY496_BO1,204,203,200_
Gaston la Licorne – Mes émotions de Aurélie Chien Chow Chine aux éditions Hachette

Elisa Commarmond sophrologue & ostéopathe à Fontainebleau et Paris

Envie d’une ballade sur la plage ?!

Hier j’ai pratiqué ma sophrologie du matin, il y avait le soleil et je me suis dit :

« oh qu’est ce que j’aimerai aller me balader à la plage… Ah oui, mais je ne peux paaaaas, c’est le confinement ! Mais si je ne peux pas y aller extérieurement, alors pourquoi pas y aller de l’intérieur en allant rechercher en moi le souvenir de ma plage préférée et en m’y baladant en toute liberté ?! Yeees !! »

Hé bien c’est ce que j’ai fait, je me suis remémorée tous les aspects de cet instant vécu en détail grâce à mes 5 sens : les lumières, les sons, les odeurs, les gouts, les sensations… et à force de concentration, ma mémoire corporelle s’est réveillée et je suis ressortie de ma sophrologie comme si j’avais effectivement fait cette ballade sur ma plage préférée…

Ce type de sophrologie où l’on détaille une scène ou un souvenir grâce aux 5 sens est très puissant. Ce travail de concentration sur le positif permet un recentrage sur l’être que nous sommes et ainsi de retrouver « gout à la vie ».

Cela permet aussi de se réconcilier avec son corps, ainsi qu’avec son passé. Cette réconciliation avec soi, redonne le sentiment profond de confiance en soi et une meilleure estime de soi. Pourquoi ? Car en se remémorant le bien et le positif (saviez-vous que le cerveau à tendance à enregistrer que le négatif ?!), on se rend compte que sa vie à de la valeur ! Ce vécu est essentiel à vivre et très guérisseur. Il est source de bonheur pour soi et d’harmonie pour nos relations et notre vie…

J’ai alors pensé à vous qui aviez peut être aussi, comme moi envie de vivre cet instant magique ! Je vous ai donc enregistré cette sophrologie, que voici en vidéo ci-dessous.

En espérant que cela vous apporte un instant chaleureux, pendant ce moment difficile de confinement 🙂 !

 

A bientôt pour de nouvelles éclosions 😉